Le surf en France

Cette année, c'est décidé, vous remisez au placard vos croquenots et oubliez un temps GR mythiques et randonnées pédestres au profit des plages magnifiques qui ourlent nos littoraux français. Mais pas question de bronzer idiot, ni de faire du lard, cette année c'est sûr, vous allez apprivoiser la planche, vous mettre au surf et devenir le roi de la vague…

C'est vrai quoi, les enfants sont agaçants à la fin qui nous narguent à faire les acrobates dans l'eau, debout sur de petites planches de rien du tout comme s'ils étaient nés avec un surf aux pieds… D'ailleurs si tout le monde se promène avec sa planche de surf sur les plages l'été, c'est sûrement que c'est le pied…

Effectivement, les inconditionnels du surf et de ses dérivés vous le répéteront, le surf procure des sensations extraordinaires, intenses et euphorisantes, voire « adrénalisantes »… Rien que sur la crête d'une vague de un mètre de hauteur, un surfer a l'impression que l'océan lui appartient, alors imaginez l'effet produit avec des vagues de plus de deux mètres… Quant au moment -inéluctable, désolé… - où la vague vous renverse et vous engloutit, d'abord il dure rarement plus de 15 secondes, ensuite les surfeurs vous diront qu'il fait partie du jeu et que l'appréhension ne fait qu'amplifier le plaisir final…

Et puis si vous avez peur de manquer d'équilibre pour la pratique du surf debout, pourquoi ne pas essayer le bodyboard (allongé) ou le kayak surf (assis) ?

Aujourd'hui, si la plupart des surfeurs pratiquent le surf pur, celui qui nous vient tout droit de la Polynésie, hérité d'une coutume ancestrale consistant pour les chefs de familles royales à prouver leur valeur en affrontant les vagues sur une planche, d'autres préfèrent des disciplines directement apparentées au surf…

Si l'on excepte la planche à voile (windsurf en anglais) et le fun board (planche à voile amusante en français) qui sont plutôt des sports de voile, il reste pas mal de disciplines qui vous permettent les sensations de la glisse sur les vagues…

D'abord, les sports qui requièrent une planche, board en anglais. Le surf bien sûr, mais aussi le bodyboard, le longboard et le skimboard qui diffèrent du surf essentiellement par la taille de la planche. Ou encore le stand up paddle qui nécessite en plus de la planche, une pagaie, ça se complique… Et enfin le surf tandem, mais là, il vous faudra une partenaire légère et souple et plus d'un stage… Le surf tandem, c'est effectuer des figures de cirque à deux sur une planche et sur la crête d'une vague…

Toutes ces disciplines sont reconnues par la Fédération Française de Surf qui accueille aussi le bodysurf, seul sport qui ne nécessite pas de planche mais simplement le corps, pour surfer la vague à la manière des dauphins. Les passionnés vous diront que c'est de loin la discipline la plus intense en sensations, celle qui permet de faire réellement corps avec l'océan…

Le surf tracté, par moto marine ou hélicoptère, est le moins populaire des cousins du surf à cause de son côté bruyant et polluant. En revanche si vous recherchez des sensations inédites, pourquoi ne pas tenter le kitesurf, littéralement « planche à cerf-volant », tracté par une aile, ou bien le kayak surf et le wave ski pour connaître toutes les joies du kayak en haut de la vague…

Bodysurf, bodyboard, kayak surf… peu importe la planche, cet été c'est sûr, vous foncez à la plage, cap sur la crête des vagues… Oui mais lesquelles ? Votre budget ne vous permet ni Hawaï, ni l'Australie… Tant mieux ! Restez-donc en France, il y a des plages réputées mondialement pour le surf…

Souvent classée parmi les 10 meilleurs spots du monde, la France abrite sur toute sa côte ouest de très beaux spots de surf… De la Bretagne au Pays Basque, en passant par Cap Breton, Hossegor, Pontaillac et l'Ile d'Oléron, houle et vagues sont au rendez-vous ! Sans parler du dépaysement, du plaisir de goûter à une autre gastronomie, et de faire des visites culturelles… Biarritz, Seignosse, Anglet… regorgent d'écoles et de clubs de surf qui vous initieront à la glisse de votre choix pour une heure, quelques jours, ou plus si le surf et le pays vous ont conquis…

Moins connus mais efficaces également, les spots de Normandie comme Pourville, Siouville, le cap de Carteret, la baie d'Ecalgrain ou Luc sur Mer, ceux de la Côte d'Opale : Wissant, les Caps Gris Nez et Blanc Nez, ou Wimereux, invitent à de beaux séjours dédiés au surf, mais aussi à la découverte de plages sauvages et de réserves naturelles…

Ceux qui veulent faire rimer surf et soleil choisiront Argelès ou le Barcarès dans les Pyrénées Orientales, Palavas, La Grande Motte ou Sète dans l'Hérault ou encore Bandol, sur la Côte d'Azur, et si les vagues sont moins prisées que dans le Pays Basque, le vent permet de se faire plaisir en kitesurf, sans compter que les arrière-pays de ces régions, entre vignobles et montagnes sont époustouflants…

A propos de sites naturels grandioses, ne manquez pas le lagon de Piantarella en Corse, en face des îles Lavezzi, pour le kitesurf, c'est magique…

Voir la carte des activités surf, kitesurf et planche !Mini image de la France
Voyagez par thème :
Image de fond de la thématique courante de Tourisme-en-france.com
Surf à Biarritz   Photo : © Surflifes - Fotolia
Proposer un lieu | S'inscrire | S'identifier | Se déconnecter | Mon profil | Nous contacter | Nos Partenaires